20833692

Ce samedi 21 novembre, sortie ABCD’Air ! Pour changer des expositions et autres salons, nous avons choisi de nous cultiver... mais vous allez voir, pas dans n’importe quel domaine.

Les aventures commencent à l’arrivée du car, à 13h, pas avant : nous sommes 53, et le véhicule qui arrive n’a que...49 places ! Une sombre histoire de panne, d’échange...veux pas savoir ! On avait commandé 53 places, où va-t-on mettre le « surplus » ? Heureusement, nos hommes, courageusement, se dévouent pour faire le trajet tous ensemble en voiture : les voilà partis à 5, gageons que le trajet n’a pas été ennuyeux ! Et merci à eux... quelle abnégation tout de même !

Après une petite heure de route, nous arrivons à Bracieux, délicieuse commune de Sologne, près de Chambord. Délicieuse à plus d’un titre, puisque nous avons rendez-vous dans... une chocolaterie, et chez « Le Ver à Soie », oui madame, rien que ça !

P1040762_2

Le premier groupe reste donc chez Max Vauché, maître-chocolatier de profession. Une grande halle est aménagée pour recevoir les visiteurs, et tout leur expliquer quand à la culture du cacaoyer : reconstitution d’un sous-bois, village avec ouvriers au travail, et petit film.

P1040737_2 P1040741_2

Nous apprenons que si le cacaoyer peut aller jusqu’à 8 mètres de haut, il doit pousser à l’ombre ; qu’il ne produit qu’au bout de 4 ans ; qu’une fleur sur mille donne les fameuses cabosses dans lesquelles se trouvent les graines ; et que monsieur Vauché pratique une sorte de commerce équitable, puisqu’il se fournit sur l’île de Sao Tomé, après avoir équipé les agriculteurs.

P1040738

Ensuite une autre salle pour nous expliquer le traitement des graines, la fabrication de la pâte de chocolat. Puis c’est la dégustation. Les, devrais-je dire.

028_2

Une première gâterie nous est offerte à la fin du film : rien qu’à regarder, on salive... Puis nous avons testé plusieurs sortes de chocolats, de diverses provenances, à différents pourcentages de cacao, et même jusqu’à 100% ! Pures merveilles. Il a bien fallu partir, mais pas avant de se délester de quelques euros, en se chargeant de tablettes et autres gourmandises.

P1040764_2 P1040763_2

Pendant ce temps, le groupe 2 part à l’autre bout du village en route vers la Soie....